Vous êtes ici

Matériaux

l’Auvergne est un territoire historique de la filière matériaux « classiques », en métallurgie, mécanique, plastique, bois et bien sûr caoutchouc. Ce savoir-faire lui permet aujourd’hui d’être moteur dans les nouveaux matériaux, qu'ils soient composites ou biosourcés, etc.

Les activités métallurgiques et mécaniques

Avec 22 600 salariés et 1 500 entreprises, la métallurgie et les équipements mécaniques occupent aujourd’hui la 1ère place dans le paysage industriel de l’Auvergne, juste devant le très emblématique secteur du caoutchouc et du pneumatique. La métallurgie et la mécanique sont une véritable spécificité locale, dont les composantes vont de la production d’aciers spéciaux, en particulier pour l’aéronautique, à la coutellerie, en passant par la fabrication d’accessoires automobiles. Certaines de ces activités, comme la coutellerie, tiennent même une place essentielle au plan national puisque la coutellerie de Thiers représente 70% de la production nationale. 

S’appuyant sur des savoir-faire traditionnels ces secteurs ont su évoluer et sont aujourd’hui à la pointe de l’innovation. Pour preuve, l’intégration de l’Auvergne dans le pôle de compétitivité ViaMéca qui implique de nombreuses PME aux côtés de grands groupes. 

De même, au niveau de la formation, l’Auvergne accueille SIGMA (exIFMA, Institut Français de Mécanique Avancée), seule école d’ingénieurs de ce type au niveau national.

Les activités métallurgiques et mécaniques bénéficient également d’une plateforme de transfert de technologie autour des thèmes de la mécanique et de la productique : MECAPROD.

ViaMéca

Ce pôle s’articule autour de deux démarches :

 - une démarche industrielle, permettant de dynamiser les relations entre donneurs d’ordres et sous-traitants,

 - une démarche de développement de la R&D et du transfert technologique

Il s’appuie sur des laboratoires de recherche et des centres de formations : l’Université Blaise Pascal, le CNRS, Centre National de Recherche Scientifique, le CEMAGREF, Centre National du Machinisme Agricole, du Génie Rural, des Eaux et des Forêts.

Le caoutchouc 

Le secteur du caoutchouc demeure la marque identitaire de l’Auvergne, avec bien sûr le groupe Michelin. Le secteur emploie près de 18 000 salariés et rassemble 42 % des effectifs de la recherche dans le caoutchouc en France. D’autres grands du caoutchouc comme Goodyear Dunlop Tires France ou Trelleborg ont également choisi l’Auvergne, à côté de PME dynamiques et parfois leaders sur leur marché comme Silicone Plastique Caoutchouc Voreyzien et Caoutchouc Velay Applications qui représentent 100% de la production française de tétines en silicone !

La transformation des matières plastiques 

La plasturgie est aussi une spécificité de l’Auvergne. Ainsi, le bassin de Sainte-Sigolène en Haute-Loire, est à l’origine de près de 40% de la production française de films polyéthylène. 

L’Auvergne a su développer des compétences multiples dans la plasturgie : extrusion, injection, rotomoulage et thermoformage. Leurs domaines d’application vont ainsi de l’industrie à la grande distribution, en passant par l’agriculture : tubes et raccords plastiques, mousse de polyuréthane, injection plastique pour la coutellerie, emballages …

L’alliance réussie du potentiel de recherche et du dynamisme des acteurs économiques de la filière se retrouve dans le cluster JCEP (Jeune Chambre Economique Plasturgie) ainsi que le pôle de compétitivité caoutchouc et polymères, Elastopole.

Voir les autres filières d'excellence auvergnates

Votre contact

Sarah Vannucchi
Directrice Adjointe

s.vannucchi@arde-auvergne.com

+33 (0)4 73 19 60 20

Partager

tweet